DEVENIR VDI : 8 points indispensables pour bien choisir sa marque

DEVENIR VDI : 8 points indispensables pour bien choisir sa marque

Vous souhaitez devenir VDI ? Voici 8 points clés qui vous guideront dans le choix de votre entreprise de vente à domicile. C’est un secteur en plein essor qui peut vous apporter réussite et épanouissement.  A vous de bien choisir !

 

1 - Construisez votre projet, fixez vos objectifs

Avant de vous lancer, renseignez-vous pour être sûr(e) que votre situation actuelle vous permette de devenir VDI. Il existe des conditions et des règles quant au cumul avec une autre activité ou une situation particulière : fonctionnaire, emploi particulier, congé maternité …

Renseignez-vous bien sur le métier de Vendeur à domicile, sur vos droits et obligations et sur les engagements réciproques entre vous et l’entreprise de vente directe.

Définissez vos besoins, vos objectifs et vos moyens :

  • Que recherchez-vous ? Un complément de revenus, une opportunité de réorientation professionnelle, une occupation…
  • Combien de temps pouvez-vous et êtes-vous prêt à consacrer à cette activité ? Par jour, par semaine …
  • Combien souhaitez-vous gagner concrètement ? Les vacances de la famille, 300€ par mois, un salaire ?
  • Avez-vous besoin de formation et/ou d’accompagnement pour cette nouvelle activité?
  • Avez-vous les “outils” nécessaires : véhicule, espace de travail dédié, ordinateur, accès internet, téléphone portable…?

 

2 – Choisissez un produit qui vous correspond

La vente directe est aujourd’hui représentée dans tous les univers (mode, cosmétiques, cuisine, habitat, décoration, bien-être, jeux, loisirs créatifs, puériculture, épicerie…). Vous trouverez forcément un produit qui correspond à votre personnalité, que vous aimez et surtout que vous consommez.

Essentiel pour votre réussite, choisissez un univers qui vous intéresse voire qui vous passionne et dans lequel vous vous sentirez à l’aise.

Listez les entreprises qui distribuent en vente à domicile les produits qui vous correspondent (à vous, mais aussi à votre entourage, vos connaissances…) afin de comparer par la suite les propositions de chaque société.

Renseignez-vous sur l’étendue de la gamme de produits proposés, testez-les sur vous afin de vous faire votre propre opinion en termes de qualité, de fiabilité et d’originalité.

Participez à une réunion en tant que client, rencontrez d’autres vendeurs lors de salons ou de portes ouvertes et… prenez le temps de la réflexion !

Quelques questions que vous devez poser (ou vous poser) pour bien cerner la pertinence du (des) produits :

  • Analysez la concurrence et le positionnement du (des) produit (s) en matière de rapport qualité / prix.
  • Où sont fabriqués les produits et par qui ?
  • S’agit-il de produits renouvelables et donc vos ventes seront-elles récurrentes? Y-a-t-il différentes collections ?

 

3 – Intéressez vos à l’histoire et aux valeurs de l’entreprise

Il est important que vous partagiez les valeurs de l’entreprise, vous devez être fier(e) de la marque que vous représentez car vous serez son ambassadeur.

Visitez le site internet de la marque, ne négligez pas les rubriques “à propos” ou “qui sommes-nous”, assurez-vous que l’entreprise soit facilement identifiable (siège social, RCS, coordonnées de contact).

Vérifiez le “qui fait quoi” : prise de commandes, livraisons, recrutement…

 

4 - Renseignez-vous sur le type de contrat proposé

La plupart du temps, vous rencontrerez deux types de contrats   :

  1. Le contrat VDI mandataire
  2. Le contrat VDI Acheteur/revendeur

 (N’hésitez pas à lire notre article sur les statuts pour en savoir plus.)

Il n’y a pas de “meilleur contrat” et celui-ci résulte du choix de l’entreprise.

Lisez attentivement votre contrat avant de le signer, soyez attentif aux règles de communication de l’entreprise (publications sur les réseaux sociaux, blogs personnels, intranet…).

 

5 -  Étudiez le plan de rémunération

Voici quelques questions auxquelles vous devez être en mesure de répondre lorsque vous consultez le plan de rémunération :

  • Quel est le pourcentage de commissions (pour les mandataires) ou de marge (pour les acheteurs / revendeurs) ?
  • Y-a-t-il des seuils de chiffre d’affaire à franchir pour atteindre un niveau de rémunération supérieur ?
  • Existe-t-il une possibilité de constituer une équipe (parrainage) et d’être ainsi rémunéré sur les ventes effectuées par les filleuls ?
  • Cette rémunération est-elle soumise à un minimum de chiffre d’affaires de ma part ?

 

6 - Comparez le (les) kit (s) de démarrage

Le Kit de démarrage doit vous permettre de démarrer votre activité en vous fournissant les outils nécessaires (produits de démonstration, bons de commande, catalogues…), mais ne doit jamais représenter un stock minimal obligatoire. Son coût doit être faible et ne peut pas représenter une source de profit pour l’entreprise ou pour le “parrain” qui effectue un recrutement. Il peut être prêté, « gagnable » suivant un minimum de ventes à effectuer ou payant.

Vérifiez son contenu et choisissez celui qui vous correspond.

 


7 – Renseignez-vous sur la formation et l’accompagnement proposés

L’accompagnement dans le démarrage de votre activité est primordial pour votre réussite, surtout si vous débutez dans le métier. Seul, vous risquez de vous découragez trop rapidement. Vous êtes indépendant certes, mais vous ne devez pas vous retrouver livré à vous-même. Cet accompagnement peut être un simple coaching, un accompagnement physique ou de véritables challenges de motivation. Veillez à trouver celui qui vous convient.

Par ailleurs, informez-vous sur les possibilités de formation au sein de l’entreprise. Les formations sur les techniques de vente et le savoir être du vendeur sont autant de points d’appui pour vous permettre de progresser et de vous épanouir dans votre nouvelle activité. Certaines entreprises vous accompagnent jusqu’à l’obtention d’un diplôme reconnu. Ceci peut être déterminant dans la réussite de votre projet professionnel.

 

8 - Comparez l’offre de supports de communication et d’outil d’aide à la vente

Pour promouvoir et exercer votre activité, vous aurez besoin de supports de communication (cartes de visite, flyers, catalogues, bons de commande). Ne négligez pas de comparer les conditions d’acquisition de ces outils d’aide à la vente et dont le coût impactera significativement votre bénéfice net. En effet, certaines entreprises les fournissent gratuitement et d’autres les font gagner au prorata de votre activité ou ils peuvent être simplement payants.

Vous voici informé des 8 points essentiels pour bien choisir votre entreprise de VDI – prenez le temps, ne vous précipitez pas et choisissez la marque qui vous correspond car plus vous serez passionné par les produits que vous vendez, plus rapide sera votre réussite et votre épanouissement dans ce beau métier.


Imprimer   E-mail